Ville de

L'Etang-Salé
               -  
Ile de

la Réunion
L'Etang-Salé
Bienvenue
Accueil
Album
Culture
Economie
Education
Histoire
Politique
Population
Présentation
Situation
Sports
Tourisme
Actualites
Hébergement
Restauration
 
A connaître
Avis & Comuniqués
Critiques
Numéros utiles
Transport
 
 





Qualité des eaux de consommation distribuées
à L'Etang-Salé
situation 2003 - DRASS

1 - Surveillance sanitaire

- a - Risque
L'eau de boisson constitue un vecteur potentiel de maladies, classées traditionnellement en 3 groupes :

- maladies correspondant à la structure des eaux, qui provoquent des risques à long terme par carence (carence d'iode et goître endémique) ou surcharge (fluorose et carie dentaire...)

- maladies dues à la présence dans l'eau d'éléments toxiques induisant des risques à moyen terme par accumulation : saturnisme (plomb), intoxications par le chlore, les pesticides...

- maladies correspondant à la présences dans l'eau de bactéries, parasites ou virus conduisant des risques à court terme.

Il importe donc de maintenir un grande vigilance pour préserver les ressources et améliorer les systèmes de production, de stockage et de distribution d'eau.

Le suivi de la qualité des eaux à la consommation, compétence du ministère de la Santé, est exercé sous l'autorité du préfet, par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS).

- b - Surveillance
A découvrir
Fonds d'écran
Informatique
Les dossiers
 
A voir
Liens
Loisirs
Livre d'or
Logos
Webmaster
Annuaire
professionnel
Websites-Blogs
à découvrir
 
 
 
 
 
 
 
 
 






  La surveillance est répartie suivant 3 points de contrôle :
la Ressource (au point de puisage avant traitement)
la Production (après le traitement et avant refoulement)
la Distribution (robinet du consommateur)

Les prélèvements d'eau ainsi que la surveillance sont effectués par la DRASS.

Les analyses sont réalisées par le Laboratoire Départemental d'Epidémiologie et d'Hygiène du Milieu, agrée par le ministère de la Santé.

2 - Unité de distribution

La gestion de la distribution de l'eau à L'Etang-Salé est assurée par la CISE Réunion selon les Unités de Distribution suivantes :

- 018 réseau L'Etang-Salé ville
- 020 réseau Maniron - Lambert-Les-Hauts
- 021 réseau Ravine Sèche L'Etang-Salé
- 558 réseau sources nouvelles
- 584 réseau Canots-Les-Hauts
- 682 réseau Canots-Les-Bas - Lafond
 


3 - Gestion de la distribution de l'eau

Il incombe au maire la rsponsabilité d'approvisionner la population de la commune en eau de consommation humaine. L'eau d'adduction doit être potable, en vertu de l'article L1321-1 du Code de la Santé Publique.

Il convient de préciser, que l'intercommunalité, présente l'intérêt pour les communes de regrouper leurs moyens financiers, techniques et administratifs et concourt à assurer une garantie de qualité de la distribution d'eau.

Le service de distribution d'eau est géré par une société spécialisée (CISE Réunion) liée à la commune par contrat d'affermage. La collectivité reste propriétaire des équipements, assure les investissements nécessaires, mais charge la société privée d'exploiter le service de distribution contre rémunération directe par les usagers.

4 - Les ressources en eau

Les eaux d'adduction proviennent de ressources souterraines ou superficielles.

Les eaux souterraines sont captées soit directement dans l'aquifère, par pompage (puits et forages), soit au point d'affleurement de l'aquifère, par des sources ou des galeries drainantes.

Les eaux superficielles sont prélevées dans le cours d'eau ou dans une retenue d'eau.

Ceraines unités de distribution, dites "mixtes", sont alimentées par plusieurs ressources d'origine souterraine et superficielle.

L'origine de l'eau distribuée à L'Etang-Salé provient principalement d'eaux mixtes sauf les zones 558 et 584 qui le sont en eaux superficielles.

5 - Traitement de l'eau

Le traitement de l'eau à L'Etang-Salé est situé au niveau 1 ce qui correspond à un niveau de désinfection.

La désinfection a pour objectif d'éliminer les micro-organismes susceptibles d'être pathogènes et d'empêcher leur prolifération dans le réseau. Les techniques usuelles utilisent essentiellement la chloration.

6 - Qualité bactériologique

Les eaux de consommation humaine, conformément au Code de la Santé publique, ne doivent contenir aucun micro-organisme pathogène et respecter des valeurs limites pour ce qui concerne les germes témoins de contamination fécale.

L'eau à L'Etang-Salé est considérée de bonne qualité par la DRASS sauf pour les zones 558 et 682 avec des contaminations ponctuelles.

Ainsi, le taux de non-conformité est inférieur ou égal à 10 % des normes imposées par le Code de la Santé Publique. Les résultats du contrôle exercé par la DRASS montrent que la population de L'Etang-Salé a consommé en 2003 une eau de qualité bactériologique satisfaisante





Source :

Qualité des eaux de consommation distribuées à la Réunion
(situation 2003)
Guide d'une trentaine de pages
Service Santé Environnement
B.P. 50
97 408 SAINT-DENIS Messag Cedex 9



 
 
© Copyright Ades, 2000-2006 - Tous droits réservés - L'Etang-Salé v5.0