Ville de

L'Etang-Salé
               -  
Ile de

la Réunion
L'Etang-Salé
Bienvenue
Accueil
Actualites
Album
Culture
Economie
Education
Hébergement
Histoire
Politique
Population
Présentation
Restauration
Situation
Sports
Tourisme
 
A connaître
Enfance
Critiques
Numéros utiles
Organigramme
Où se trouve ?
Station météo
Transport



[ La ministre de l’Outre-mer en visite à L’Étang-Salé]
Article du JIR du 25/01/04

Brigitte Girardin a achevé son séjour, hier matin à la Réunion, par une visite de la boulangerie industrielle Yong, puis par un rapide passage à la mairie de L’Étang-Salé. Entourée de plusieurs hommes politiques de droite, elle n’a pas manqué, une nouvelle fois, de s’en prendre au conseil régional, à propos de l’importation des matières premières cette fois.


Les dernières heures de Brigitte Girardin sur le sol réunionnais ont été menées au pas de charge, hier matin à L’Étang-Salé. Après un petit déjeuner en comité restreint avec des chefs d’entreprise locaux à Saint-Denis, elle a visité l’usine de la famille Yong.

Une fabrique de pain et de pâtisserie industrielle qui détient aujourd’hui une part importante du marché dans le département. “C’est un plaisir de rencontrer une famille qui, de père en fils, éprouve une passion pour le travail”, a-t-elle souligné.
A découvrir
Fonds d'écran
Informatique
Les dossiers
 
A voir
Infos pratiques
L'Etang-Salé
en video
Liens
Livre d'or
Logos
Loisirs
Mon billet d'humeur
Webmaster
Websites-Blogs
à découvrir
Référencement
 
 
 
 
 
 
 






  Créée en 1978, cette société a investi l’an dernier 11 millions d’euros dans des machines dernier cri sur la zone industrielle des Sables.

Quarante-cinq personnes sont employées à temps plein et une dizaine d’autres sont ponctuellement engagées en période de forte production. Mais si tous les ingrédients sont là pour faire de la boulangerie Yong un modèle de réussite, l’entreprise doit faire face à une concurrence internationale qui n’a pas à payer un surcoût sur les matières premières. Contrairement à la famille Yong, tributaire des taxes sur les intrants.

LA RÉGION, CIBLE DE LA MINISTRE

Et c’est justement sur ce sujet que Brigitte Girardin a décidé d’envoyer une nouvelle pique en direction de la Région : “Le problème des intrants se pose uniquement à la Réunion et pas dans les autres DOM. En Guyane, en Guadeloupe et à la Martinique, les régions mobilisent les fonds européens nécessaires au financement de ce type d’opération”. Fin de citation. Pour le moins énigmatique, tout de même, tant la précision sur l’Union européenne a laissé quoi de nombreux spécialistes. Renseignements pris, Il semble qu’elle faisait référence au Régime spécifique d’approvisionnement (RSA), un dispositif européen qui permet de participer aux coûts des intrants.

Du côté de la Région, on se montre surpris de cette déclaration, en expliquant que le RSA “fonctionne parfaitement”.
La suite de la visite de Brigitte Girardin se résume à une consensuelle réunion de famille. L’infatigable député-maire du Tampon, André Thien-Ah-Koon, déjà présent hier à Saint-Pierre, accompagnant la ministre dès le début de la visite de la boulangerie Yong.
 


Et le maire de L’Étang-Salé, Jean-Claude Lacouture, prenant la suite pour ramener la ministre à son hélicoptère. Entre-temps, un discours fut prononcé à la mairie de la ville, devant Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre, Michel Dennemont, maire des Avirons, Jean-Luc Poudroux, président du conseil général et bien entendu André Thien-Ah-Koon. Finalement, seul manquait à l’appel Cyril Hamilcaro, le premier magistrat de Saint-Louis, pour compléter le tableau de famille. Il était cependant présent, hier, à la mairie de Saint-Pierre, lors de la rencontre avec Brigitte Girardin.


Reste que Jean-Claude Lacouture, dans son discours de présentation de la ville, a profité de la présence de la ministre pour lui demander un coup de pouce quant au financement de la prochaine brigade de gendarmerie de L’Étang-Salé.

L’Etat subventionne déjà le projet à hauteur de 10%, mais le maire en veut plus. Attentive à la requête, Brigitte Girardin s’est dite prête à accorder une aide plus importante via son ministère.

Sur ces promesses, elle a mis le cap en direction de Mayotte pour une nouvelle visite, laissant une ville de L’Étang-Salé où l’accueil fut très chaleureux.


Jean-Philippe Lutton

 
 
© Copyright Ades, 2000-2010 - Tous droits réservés - L'Etang-Salé v5.0