Ville de

L'Etang-Salé
               -  
Ile de

la Réunion
L'Etang-Salé
Bienvenue
Accueil
Actualites
Album
Culture
Economie
Education
Emploi
Hébergement
Histoire
Logement
Politique
Population
Présentation
Restauration
Situation
Social
Sports
Tourisme
 
A connaître
Critiques
Numéros utiles
Organigramme
Où se trouve ?
Station météo
Transport


etangsale974
AT yahoo.fr




Page mise à jour
le : 27/03/2015

 
Les municipales de mars 2001 - Résultats
.. / Politique / municipales 2001 / Résultats

Le 1er Tour

Dès l'annonce des résultats à 20h43', les élections municipales de L'Etang-Salé dévoilèrent un ballottage favorable en faveur du maire sortant.

3 candidats se retrouvent donc au second tour pour en découdre une nouvelle fois dans un duel gauche-droite.

  • Jean Claude LACOUTURE (RPR)
  • Fabrice HOARAU (Divers gauches - PCR)
  • Joseph PAYET (PS)

Inscrits  : 7 795      Blancs et nuls : 246
Votants : 6 292      Exprimés : 6 046             Municipales du 11 mars 2001
Participation : 80,72%

Municipales 1er Tour 2001

BALLOTTAGE

  Voix %
Liste Jean Claude LACOUTURE 2 943 48,68
Liste Fabrice HOARAU 1 412 23,35
Liste Joseph PAYET 1 206 19,98
Liste Jean François PLANTE    483   7,99

Dès l'annonce des résultats à 20h43', les élections municipales de L'Etang-Salé dévoilèrent un ballottage favorable en faveur du maire sortant.

3 candidats se retrouvent donc au second tour pour en découdre une nouvelle fois dans un duel gauche-droite.

* Jean Claude LACOUTURE (RPR)
* Fabrice HOARAU (Divers gauches - PCR)
* Joseph PAYET (PS)

Jean Claude LACOUTURE pensait plier l'élection municipale dès le 1er tour mais le sort en a décidé autrement et ce pour seulement 80 petites voix. Le voilà en ballottage favorable contre ses opposants.
Les étang-saléens iront donc aux urnes une nouvelle fois dimanche prochain (18 mars 2001).

Pourtant, avec 48,68% des voix, le maire sortant avaient fait mieux que lors des municipales partielles de 1997 alors que Joseph PAYET lui perdait pratiquement 20 points avec 19,98%. En fait, la surprise est venu du candidat PCR Fabrice HOARAU avec 23,35%. Tout le monde attendait un second tour entre Jean Claude LACOUTURE et Joseph PAYET comme en 1997 mais le candidat PCR est passé par là. Il semblerait qu'unie, la gauche aurait peut-être pu rêver d'un meilleur dénouement.

A découvrir
Fonds d'écran
Informatique
Les dossiers
 
A voir
Infos pratiques
Liens divers
Livre d'or
Logos
Loisirs
Mon billet d'humeur
Référencement
Webmaster
 
 
Liens utiles
CIVIS
Conseil Général
Conseil Régional
Mairie Etang-Salé
Préfecture
 
matin
 
Nombre de visiteurs
 
 
 
 
après-midi



 

Les voix de l'autre opposant sans étiquette Jean François PLANTE aura certainement un importance considérable car même s'il n'est pas au second tour, ses 7.99% aideraient énormément la gauche ou la droite à remporter une victoire dans une commune traditionnellement ancrée à droite.
Il y a aussi les 3,16% de bulletins blancs ou nuls qui pourraient représenter un réservoir électoral non négligeable.


Municipales du 11 mars 2001



Le candidat Fabrice HOARAU a su attirer l'attention des jeunes et cet électorat l'a suivi dans sa volonté de changement. Jean Claude LACOUTURE, lui, récupère les mécontents de la politique de Joseph PAYET et se positionne pour un second tour qu'il aurait sûrement préféré éviter. Il pêche un peu dans sa politique de proximité et il n'a pas su voir venir cet électorat jeune.
Le grand perdant dans cette histoire, c'est Joseph PAYET qui lui n'a pas su garder sur son nom ceux qui depuis 1995 croyaient en lui. Il passe même de 39,26% en 1997 à 19,98%.
Jean François PLANTE a fait un score honorable avec le peu de moyen dont il disposait et se voit arbitre désigné pour le second tour.

Les réactions le dimanche soir (11 mars 2001) :

Jean Claude LACOUTURE (RPR) :
Avec quatre candidats en lice, la victoire au premier tour était hypothétique. Cependant, avec 48,68% des suffrages exprimés, les étang-saléens ont manifesté leur confiance en la liste que je conduis et qui engage résolument L'Etang-Salé dans la voie du progrès et de la stabilité. Les 80 électeurs qui ont manqué à ce premier tour seront sans doute dix fois plus nombreux dimanche prochain pour faire face au candidat communiste.

Fabrice HOARAU (Divers gauches - PCR) :
Ce qu'il faut retenir, c'est notre deuxième position qui fait de notre liste la force d'opposition principale, même si l'écart avec la liste de Joseph PAYET n'est que 204 voix. Comme nous, les deux autres listes ont mené leur campagne sur une volonté de changement. On doit donc pouvoir s'entendre pour mettre en place une équipe unie capable de faire barrage à M. LACOUTURE. Ce ballottage reste une grande victoire, d'autant que le maire sortant avait annoncé sa volonté de s'imposer au premier tour.  

Joseph PAYET (PS) :
Ce que je constate ce soir, c'est que le front de l'opposition est majoritaire et que cette nuit va être une nuit de négociations, notamment avec Fabrice HOARAU. Mais il paraît logique que si nous voulons gagner dimanche prochain, la liste de Jean François PLANTE ne peut être ignorée non plus. Il faut donc trouver un accord, en donnant la priorité à l'intérêt de la commune. On y verra plus clair demain.
 
Le 2ème Tour
dimanche 18 mars 2001
A l'annonce des résultats  au 1er tour avec un ballottage favorable au maire sortant, plusieurs tractations se sont effectuées au sein de l'opposition. Des négociations qui associaient Fabrice HOARAU, Joseph PAYET et Jean François PLANTE. Mais jusqu'à la date limite de dépôt des listes pour le deuxième tour, les candidats de l'opposition de sont pas parvenus à un accord favorable et il n'y a eu aucune fusion entre leurs listes.
Joseph PAYET s'est même retiré de la course à la mairie de L'Etang-Salé. Et ce même Joseph PAYET ainsi que Jean François PLANTE n'ont donné aucune consigne concernant le vote du 2ème Tour.

A 18h30', dès les résultats des premières centaines, il ne faisait aucun doute de l'issue du scrutin que Jean Claude LACOUTURE était en position de l'emporter.

*     Jean Claude LACOUTURE    817 voix soit   65,41%
*     Fabrice HOARAU    432 voix  soit   34,59%

Le taux de participation a été pratiquement le même, 81,21% au 2ème tour par rapport au 80,72% de dimanche dernier soit 38 voix de plus. Cependant, le nombre de bulletins "Blancs et Nuls" est passé de 246 à 275 (29 de plus). Ces bulletins d'indécis n'ont donc pas pesé lourd dans la balance.

Peu après 20 heures, la victoire de Jean Claude LACOUTURE était certaine. Il devançait Fabrice HOARAU de 1 743 voix.


Inscrits  : 7 795      Blancs et nuls : 275
Votants : 6 330      Exprimés : 5 003             Municipales du 18 mars 2001
Participation : 81,21%
 Municipales 2ème tour mars 2001 Voix %
Liste Jean Claude LACOUTURE 3 899 64,39
Liste Fabrice HOARAU 2 156 35,61

On remarque que le report de voix au sein de l'opposition a été très mauvais. Au 1er tour l'opposition était pourtant majoritaire avec 51,32% des voix.
Jean Claude LACOUTURE, qui augmente son score de 956 voix, a attiré sur son nom aussi bien les voix des électeurs de Joseph PAYET que ceux de Jean François PLANTE.

Si les électeurs de ce dernier étaient pressentis pour aller voter pour Jean Claude LACOUTURE puisqu'il a été adjoint de José PINNA, c'est du côté de Joseph PAYET que le bas blesse.
Fabrice HOARAU n'a augmenté son score que de 744 voix alors que Joseph PAYET avait obtenu 1 208 voix au 1er tour. Celui-ci a même quelques raisons d'être amer.
Il est clair qu'au sein de la gauche aucun terrain d'entente n'a pu être trouvé et la discipline n'a pas joué.


Municipales du 18 mars 2001  -  2ème Tour



Jean Claude LACOUTURE est solidement installé dans son fauteuil de maire pour les 6 années à venir et la population a choisi de continuer à lui faire confiance. En revanche, Joseph PAYET a vu son électorat considérablement se réduire, il a baissé de 10 points. Et il se trouve même contesté comme force de l'opposition. Il semblerait que ce soit Fabrice HOARAU qui reprenne le flambeau.

Les réactions le dimanche soir (18 mars 2001) :

Jean Claude LACOUTURE (RPR) :
Je suis évidemment très heureux de mon élection. Elle confirme la vague qui a conduit la droite à préserver et à conquérir des mairies. A L'Etang-Salé, je crois que la gauche s'est tirée dans les pattes et manifestement les consignes de désistement n'ont pas été respectées. Ma liste totalise ce soir 900 voix de plus qu'au premier tour, le report n'a donc pas été total à gauche. Le plus dur reste à faire. Il nous faut continuer ensemble ce qui a été entrepris sous le précédent mandat.
Notre priorité va aller bien sûr aux initiatives pour résorber le chômage. Le maire ne peut pas créer d'emplois, mais il peut aménager des zones industrielles qui accueilleront des entreprises. C'est ce que nous faisons. Nous allons aussi mettre l'accent sur le réseau d'eau, les équipement scolaires, l'épanouissement de la ville et la sécurité des personnes et des biens.

Fabrice HOARAU (Divers gauches - PCR) :
J'habite L'Etang-Salé, je paye mes impôts locaux à L'Etang-Salé et je me bats pour cette commune. Je considère que le score de ce second tour est de bon augure pour l'avenir. Il illustre cependant une belle bataille entre les opposants. Je note d'ailleurs que le maire réélu a pratiquement remercié, sur les ondes de RFO, M. PAYET et M. PLANTE. Au soir du 1er tour, les 3 listes opposées à M; LACOUTURE totalisaient plus de 50%.
Il y a eu, hier, un mauvais report de voix. Pendant cette semaine de campagne, nous n'avons pas vu M. PAYET à nos meetings.
Malgré tout ce qui a pu se dire sur mon compte, je suis fier de la campagne électoral propre, calme. La preuve a été faite qu'on peut faire campagne sans casser, ni briser. Nous constituons désormais un groupe et nous allons continuer à nous battre pour la commune.
Pour beaucoup d'entre nous, c'était une première candidature, c'est encourageant. Et sauf si on voit que notre intégrité physique est menacée, rien ne s'oppose à ce que nous participions à la séance d'élection du maire en fin de semaine.

 
 
Quelques phrases chocs des candidats :

Jean Claude LACOUTURE (RPR) :
 - Il ne suffit pas d'avoir 30 ans pour savoir répondre aux préoccupations des jeunes.
 - Vous ne croyez pas que les autres communes devraient réagir ? Le quart des emplois verts de la Région ont été attribués sur L'Etang-Salé depuis un an et pas à n'importe quelles associations. C'est tout de même un peu fort de café (au sujet de Fabrice HOARAU).
 - Mes adversaires ont du mal à se mettre ensemble.
 - Notre défi était d'y arriver au 1er tour.
 - Je pense que nous tenons le bon bout, il ne nous a manqué que 80 voix pour l'emporter dès le 1er tour.

Fabrice HOARAU (Divers gauches - PCR) :
 - La commune a besoins d'un souffle nouveau pour sortir de la léthargie et de l'immobilisme.
 - Il semble logique que je conduise cette liste d'union.
 - Je ne m'attendais pas à drainer toutes les voix de M. PLANTE puisqu'il a été adjoint de José PINNA.

Joseph PAYET (PS) :
 - L'équipe municipale est usée, sans idée.
 - C'était un sympathique adjoint au sport (au sujet de Jean Claude LACOUTURE), mais un mauvais capitaine de l'équipe municipale, incapable de monter et de suivre des dossiers...
 - Notre commune est en panne.

Jean François PLANTE (Divers droites) :
 - Les CASE (Centre d'Animation Socio-Educatif) sont fermés, les jeunes n'ont plus d'animation et ils traînent. 

 


 
 
© Copyright Ades, 2000-2015 - Tous droits réservés - L'Etang-Salé v5.0